Rajeunissement d’un arbre fruitier

Chaque février, j’interviens régulièrement pour tailler des arbres fruitiers parce-qu’ils produisent de moins en moins.

Il s’agit, en général, de formes de plein vent, âgées, et…. jamais taillées dans les règles de l’art.

Dans ce cas, il y a trop de branches, trop de ramifications, l’arbre produit essentiellement du bois, et la lumière ne rentre plus à l’intérieur.

Un travail de ravalement s’impose:

  • Les outils de coupe doivent au préalable être désinfectés,
  • Éliminer les vieilles charpentières mal placées, pour redonner à l’arbre une forme en gobelet, ouverte à la lumière,
  • Éliminer les gourmands inemployables, sauf ceux permettant de remplacer les charpentières,
  • Soigner les cavités qui peuvent pourrir ou favoriser le développement des maladies,
  • Rabattre les charpentières pour diminuer la hauteur de l’arbre, en gardant des tire-sèves à leur extrémité,
  • Sur le petit bois, conserver tous les rameaux porteurs de bourgeons floraux, rabattre les rameaux à bois.

Bien souvent, suite à cette grosse intervention , il faudra attendre 2 ans avant de récupérer une belle récolte.

Mais la patience n’est-elle pas une des vertus du bon jardinier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *